Rechercher sur le site

MOBILISATION UKRAINE – Opération « Cigogne »

Opération « Cigogne », c’est le nom qui a été donnée par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) aux opérations d’évacuation auxquels les centres de la SFCE participent depuis maintenant plus de 5 semaines.

Tout a commencé par une réunion au Ministère des Solidarités et de la Santé (MSS) à laquelle la SFCE avait été conviée, en présence notamment de l’Institut National du Cancer, le 08/03/2022.

Pablo Berlanga de l’Institut Gustave Roussy et Jean-Hugues Dalle de l’hôpital Robert-Debré à Paris ont alors répondu à l’appel de Virginie Gandemer afin de coordonner cette action pour la SFCE

Dès la semaine du 14/03 se sont engagés de nombreux échanges entre les représentants de la SFCE, le MEAE et son Centre de Crise et de Soutien (CCS, Florian Cardinaux, Dr Chadi Jbeili et Dr Nadia Mansouri) , le MSS avec le Centre Opérationnel de Régulation et de Réponse aux Urgences Sanitaires et Sociales (CORRUSS, Caroline Le Borgne et Augustin Viard), le Ministère de l’Intérieur (Cellule de crise pour l’accueil des réfugiés ukrainiens, Préfet Jospeh Zimet), l’Ambassade de France à Varsovie (Anna Cherner-Drieux) et le consulat général de France à Cracovie (Mallorie Lavaure).  Mr Emmanuel Bonne (Conseiller diplomatique du Président de la République) et Madame Brigitte Macron, et le collectif Gravir, l’UNAPECLE et CCI du côté des associatifs se sont aussi mobilisés pour enclencher un accueil des enfants et adolescents ukrainiens atteints de cancer en France. Une cheffe de projet, Vlada Kokh-Brumelot a été recrutée pour coordonner l’action auprès des familles.

L’organisation est depuis lors la suivante : une équipe ukrainienne est présente à Lviv (Dr Roman Kizyma et Yioulia Nogovitsina de l’association Tabletochki) et propose à toutes les familles et tous les centres d’hématologie et oncologie pédiatrique d’Ukraine de rejoindre Lviv. Deux à 3 fois par semaine un convoi ferroviaire ou routier et parfois des ambulances quitte Lviv pour rejoindre le centre Unicorn situé entre Katowice et Cracovie en Pologne.

Ce centre a été mis en place par le StJude. Des volontaires américains ou européens s’y relaient depuis 11 semaines maintenant pour accueillir les enfants et organiser leur départ pour un pays européen voire même les USA ou le Canada, 48-72h après leur arrivée en Pologne.

Une réunion virtuelle a lieu tous les soirs à 20h et Pablo ou Jean-Hugues y assistent systématiquement à tour de rôle.

Le 20/03, Pablo, Jean-Hugues sont partis à Cracovie accompagnés d’un infirmier, Savinien Bréard. Un contact avec les centres avait été réalisé dans les 48h précédentes SFCE pour dispatcher les familles attendues en fonction des quelques informations médicales et des moyens à disposition.

Le 21/03, le MEAE envoyait à Katowice un avion gros porteur avec à son bord des spécialistes des évacuations sanitaires pour prendre en charge 20 enfants accompagnés de 35 membres de leur famille respective (mères, grand-mères, frères et sœurs et un seul papa). L’avion s’est posé à Orly vers 18h30 et une noria de 20 ambulances de la Croix-Rouge française était présente pour prendre en charge chaque cellule familiale. Six enfants ont été pris en charge dans les centres parisiens (Gustave-Roussy, Curie, Trousseau, Robert-Debré). Les 14 autres ont rejoint les centres de province en capacité de les recevoir, à savoir Caen, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Nancy et Rennes.

Le 14/04, un second avion, plus petit, a pu venir à Cracovie prendre en charge 4 enfants et leur maman, direction l’aéroport de Marseille Provence, puis les hôpitaux de la Timone et de Montpellier.

Le 22/04, l’opération Cigogne 3 a eu lieu, entre Cracovie et Paris avec à nouveau à son bord 4 enfants et leur maman, direction les centres parisiens dont l’unité d’adolescents jeunes adultes de l’hôpital Saint-Louis.

D’autres familles ukrainiennes sont arrivées par leurs propres moyens et ce sont probablement entre 35 et 40 enfants qui sont pris en charge par 15 ou 20 centres de la SFCE.

Merci à toutes et tous pour ces efforts, cet accueil et cette solidarité.

Personne évidemment ne sait ce qu’il va advenir en Ukraine dans les semaines et les mois à venir mais nous nous posons la question avec l’ensemble des partenaires de cet effort international sur la façon dont nous allons devoir nous organiser pour pérenniser cette organisation. Une réunion internationale est en cours de mise en place probablement pour les 24 et 25 mai, en Pologne.