Rechercher sur le site

ACTUALITÉS COVID-19

14.05.2020 :

COVID-19 : Recommandations de l’IGHG

07.05.2020 :

04.05.2020 :

Christophe  Delacourt a centralisé pour le Conseil Scientifique (CS) de la Société Française de Pédiatrie (SFP) les positions des « sous » sociétés savantes de pédiatrie vis-à-vis des mesures à appliquer en phase de déconfinement  pour la protection des enfants les plus fragiles.

Le document ci dessous, auquel la SFCE a participé, a été rédigé en essayant d’être uniforme. Compte tenu de la rareté des complications graves chez l’enfant, même avec des facteurs de risque (sans être exclues !), il préconise le retour à l’école assorti des mesures barrières , éventuellement  après avis du médecin référent.

23.03.2020

Chers amis et collègues,

En ces temps d’épidémie COVID19, beaucoup d’entre vous nous ont interrogés sur des recommandations de la SFCE.

Comme vous le savez, très peu d’informations scientifiques sont disponibles sur le COVID19 chez les patients atteints de pathologie maligne, et ces informations sont encore plus limitées dans la population pédiatrique. Cependant, le cancer est considéré comme un facteur de risque d’infection grave par le SARS-CoV-2.

La SFCE a fait le choix de ne pas établir de recommandations spécifiques mais vous trouverez des informations fiables mises à jour sur le site du ministère : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/.

Certaines sociétés savantes ont par ailleurs édité des recommandations qui devaient être mises à jour toutes les semaines et ont fini par abandonner (CEREDIH ou infectiologie ou encore désormais la SFGM-TC). Elles n’en demeurent pas moins utiles et je les joints pour ceux qui ne les auraient pas reçues.

Les règles d’hygiène classiques et les mesures barrières concernant le risque de transmission gouttelettes/air doivent s’appliquer et leur aménagement dépend aussi de la structure de vos unités et de votre établissement. De plus dans la gestion du quotidien, nous sommes soumis à des injonctions de nos directions qui évoluent très régulièrement et sont le plus souvent non stabilisées et de durée de vie courte rendant difficile la faisabilité de consignes extérieures et générales. Le manque national de masques et la faible disponibilité des tests doivent être soulignés.

Pour ce qui est des traitements des enfants en onco-hématologie :

  1. La balance bénéfice/risque doit être pesée au cas par cas (une induction de leucémie hyperleucocytaire est plus pertinente que la poursuite d’un traitement d’entretien à un mois de l’arrêt) mais nous sommes toujours attentifs au traitement optimum sans excès. Il est en fait à craindre que peu des traitements puissent être différés ou modifiables.
  2. Nous rappelons aussi le danger des AINS : ceux-ci doivent être arrêtés pour toute indication en onco-hématologie pour laquelle leur efficacité n’a pas été prouvée et/ou lorsqu’ils peuvent être substitués (mais en aucun cas l’hydrocortisone)
  3. Enfin nous vous invitons à solliciter l’avis des investigateurs principaux des protocoles pour toute adaptation envisagée.

Tous ces points pourront être réévalués à la lumière des publications à venir

Amitiés et bon courage à tous,

Virginie Gandemer, Jean Hugues Dalle, André Baruchel, Véronique Minard

Etude COVID-19 : Afin de décrire la présentation de l’infection au nouveau coronavirus SARS-CoV-2 chez les patients atteints d’un cancer ou d’une tumeur bénigne traitée par chimiothérapie et/ou radiothérapie et/ou thérapie ciblée et/ou immunothérapie, la SFCE a construit une étude ouverte à l’ensemble des centres.

Pour plus d’informations sur l’étude COVID-19, veuillez vous connecter à votre espace “Membre“.

Click to access the login or register cheese