Rechercher sur le site

Table des matières

La fin des traitements

Le moment de la fin des traitements est attendu par toute la famille mais peut être redouté car la crainte d’un retour de la maladie reste dans les esprits. Chacun a sa manière de réagir à ce moment de la vie.  Enthousiasme sans limite avec célébration familiale, ou inquiétude persistante et sortie “à reculons” du traitement. La peur de la rechute peut persister même si le médecin a dit que les chances d’une guérison définitive étaient très élevées. 

Ce moment est marqué le plus souvent par l’ablation du cathéter central, et la réduction importante de la fréquentation de l’hôpital. Un sentiment de grande solitude pour les parents voire l’enfant/adolescent peut survenir car les paroles rassurantes de l’équipe manquent. Il ne faut pas hésiter à en parler à l’équipe pour qu’on puisse vous orienter vers le médecin ou un psy référent. 

La reprise d’une activité “normale” sans les soins permet de mettre de côté le souvenir des moments difficiles et d’oublier les enjeux d’une possible rechute. 

Une période nouvelle vis à vis de la maladie commence. La fréquence des contrôles dépendra du diagnostic et diminuera au cours du temps. Chacun des contrôles nécessite des examens (examens d’imagerie, prises de sang) dont certains dans le centre de référence. Ils sont la source d’une réactivation des craintes d’une rechute. Ce sentiment est normal et difficile à éviter. Il s’évanouit le plus souvent avec le temps. 

  • Les documents sont en cours de validation et seront bientôt disponible

Click to access the login or register cheese