Rechercher sur le site

Table des matières

La vie après la fin des traitements

Retrouver une vie normale, fermer une parenthèse sur des événements parfois très douloureux est ce que chacun souhaite. La reprise de la scolarité, les retrouvailles avec la famille et les amis se mettent en place. La fatigue peut persister et il faut en tenir compte. Pour venir en aide aux enfants on peut organiser des aménagements scolaires, reprendre les activités physiques au fur et à mesure. 

L’enfant et l’adolescent retournent dans leur vie d’avant après avoir vécu une expérience qui sort de l’ordinaire. Les retrouvailles sont à la fois source d’un bien-être rassurant mais peuvent aussi parfois laisser un sentiment de décalage avec les autres. Certains enfants souhaitent ne pas parler de leur expérience de la maladie pour tourner la page et pour ne pas risquer de recevoir des réactions de pitié de la part des autres.  Mais ils ressentent en même temps le besoin que l’entourage tienne compte de l’expérience éprouvante et difficile qu’ils viennent de traverser. D’autres enfants ont plutôt envie d’en parler et d’expliquer leur expérience.

Durant la période des soins, on demande aux enfants d’être des battants. Une fois les soins terminés, il faut qu’ils puissent peu à peu lâcher pour ne pas rester dans cette position de bataille continue dans la vie. Ceux qui ont pu éprouver des moments difficiles et s’en sont peu plaint durant les soins peuvent paradoxalement par la suite montrer une certaine intolérance aux situations d’obligation, comme s’ils avaient déjà tant donné, tant supporté qu’il était désormais impossible pour eux de supporter plus.

La relation parent/enfant chamboulée par la maladie et les traitements retrouve une dynamique plus classique. Il faut que toute la famille se sente suffisamment rassurée pour retrouver une normalité dans la relation entre les parents et l’enfant, correspondant à son âge

Parfois aller bien “dans sa tête” après la fin des traitements prend plus de temps qu’on ne l’imaginait, et c’est important de l’accepter et de ne pas s’en vouloir. L’expérience extrême traversée peut demander un peu de temps pour se restaurer et se retrouver.

  • Les documents sont en cours de validation et seront bientôt disponible

Click to access the login or register cheese