Rechercher sur le site

Table des matières

Chimiothérapie

La chimiothérapie est l’une des armes principales utilisées pour traiter les cancers de l’enfant.  Elle désigne l’ensemble des médicaments (substances chimiques extraites de plantes ou produites par synthèse) utilisés pour détruire les cellules* cancéreuses. La chimiothérapie peut être administrée par voie intraveineuse, par voie orale sous forme de comprimés ou de solution buvable, en injections sous cutanées ou intramusculaires. Elle diffuse dans tout le corps, afin de détruire le plus de cellules cancéreuses possible. 

On peut administrer certaines chimiothérapies dans des endroits plus difficiles d’accès comme par exemple le liquide qui entoure le cerveau et la moelle épinière par une ponction lombaire. Rarement, dans certains cas, on peut administrer directement les médicaments soit dans un organe, soit dans l’artère. 

Les cellules cancéreuses sont des cellules qui ont comme particularité de se multiplier rapidement pour former de nouvelles cellules. La chimiothérapie agit soit en détruisant directement la cellule cancéreuse soit en l’empêchant de se multiplier. Comprendre comment ces médicaments fonctionnent aide les médecins à les associer entre eux, à quelle dose et à quelle fréquence ils doivent être administrés. Les doses sont adaptées à l’âge, au poids et à la taille. 

Pour chaque patient et chaque type de cancer un calendrier spécifique est établi suivant le protocole international de chimiothérapie recommandé. Les protocoles nationaux et internationaux sont écrits par des experts, approuvés par les autorités, et leurs résultats sont évalués régulièrement. 

Le protocole de votre enfant comporte un certain nombre de séquences de traitement aussi appelées cures (ou cycles) de chimiothérapie. Le nombre de cures est déterminé par la combinaison des médicaments utilisés, le type de cancer et l’importance de la maladie au diagnostic. 

Les effets secondaires des traitements sont bien connus et pris en charge (renvoi vers le chapitre 2.10.1). Ils dépendent des médicaments, de la dose utilisée et de chaque enfant. Ils peuvent inclure des nausées et des vomissements, de la fatigue, un risque d’infection du fait de la baisse des globules blancs, une perte de cheveux, d’appétit, des aphtes dans la bouche ou des troubles du transit (constipation ou diarrhée). Des transfusions sanguines (globules rouges ou plaquettes) peuvent être nécessaires. Une adaptation des doses de chimiothérapies peut être décidée si les effets secondaires sont trop importants. Ces effets secondaires disparaissent après la fin du traitement. D’autres effets secondaires plus rares et associés à certains médicaments peuvent se prolonger dans le temps. 

N’hésitez donc pas à discuter avec l’équipe de soins des effets secondaires possibles de la chimiothérapie utilisée et de la façon de les prévenir et de soulager votre enfant. 

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

  • Les documents de cette rubrique sont en cours de validation et seront bientôt disponibles.

Click to access the login or register cheese