Rechercher sur le site

Deuxième Avis

La recherche d’un autre avis médical par les parents est toujours possible. Par contre la confiance que les parents manifestent à l’égard de l’équipe qui a diagnostiqué le cancer de leur enfant peut faire qu’ils craignent de l’offenser en demandant un deuxième avis. En effet, ils peuvent redouter que cette demande compromette leur relation. 

Souvent, la demande d’un deuxième avis est  exprimée quand il y a un doute sur le choix thérapeutique, sur l’issue de la maladie, ou en cas de tumeur très rare.  Quand les informations données aux parents laissent peu de place à un espoir de rémission ou de guérison, il est légitime de vouloir se tourner vers une autre équipe médicale pour s’assurer que toutes les pistes ont été explorées. Les modalités de la demande de deuxième avis sont variables : certaines familles préfèrent le faire de façon indépendante, d’autres demandent l’aide de l’équipe médicale pour organiser ce deuxième avis. Dans cette démarche, l’accompagnement de l’équipe médicale est important pour que toutes les informations indispensables soient disponibles pour le médecin qui le donnera.

Dès le début du traitement, les médecins peuvent présenter à la famille la possibilité d’un deuxième avis comme normal et légitime. Parfois, ils expliquent qu’ils vont demander spontanément un deuxième avis à certains de leur(s) collègue(s) exerçant dans une autre ville ou un autre pays.  Cette transparence contribue à la confiance mutuelle. 

Par ailleurs, chaque traitement pour chaque patient est discuté et validé lors de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) auxquelles participent des médecins de différentes spécialités, pédiatres oncologues, radiothérapeutes, chirurgiens, anatomopathologistes,

Click to access the login or register cheese