Rechercher sur le site

Table des matières

Les voies centrales ou “le cathéter central”

Le cathéter central est un dispositif médical permettant de donner les traitements intraveineux comme la chimiothérapie ou les transfusions mais également de réaliser les prélèvements sanguins. C’est un long et fin tuyau introduit dans une grosse veine (du cou, du thorax ou du bras). Son extrémité est située près de l’entrée du cœur.

Il est le plus souvent posé sous anesthésie générale au bloc opératoire par un anesthésiste ou un chirurgien. Il peut également être posé sous anesthésie locale pour les plus grands. Ce cathéter est maintenu en place pendant toute la durée du traitement. Il est parfois nécessaire de le changer en cas d’infections ou s’il ne fonctionne plus. Étant une voie d’accès permanente évitant de piquer très souvent, il faut sécuriser son utilisation (par des protocoles de soins) pour éviter des infections ou autres complications. L’équipe soignante vous donnera des conseils pour prendre soin de ce cathéter et éviter la contamination par des microbes.

Il existe plusieurs types de cathéters centraux. Le choix du matériel mis en place dépend du protocole de chimiothérapie, de sa durée, de l’âge de l’enfant et des habitudes de l’hôpital. 

  • Le cathéter à émergence cutanée (ou cathéter Broviac® avec manchon, ou Nutricath® fixé avec des fils) : il sort à la surface de la peau et son extrémité est fermé par un petit bouchon quand il n’est pas utilisé. L’ensemble est protégé par un pansement occlusif qui doit être changé régulièrement. Le pansement ne doit absolument pas être mouillé ni décollé à cause du risque infectieux. 
Cathéter à émergence cutanée
Pose d'un cathéter à émergence cutanée
  • Le cathéter à chambre implantable : ce cathéter est invisible car relié à un petit boîtier fixé sous la peau. Il n’y a pas de soins particuliers (en dehors de rinçages fait par les infirmiers) pour l’entretien du cathéter après la cicatrisation. Pour l’utiliser il faut piquer dans le boîtier à travers la peau avec une aiguille spéciale, ce geste est souvent réalisé après avoir mis de la crème anesthésiante. L’aiguille peut rester en place plusieurs jours lors des hospitalisations mais doit être régulièrement changée.
Cathéter à chambre implantable
Pose cathéter à chambre implantable
  • Le PICC line : ce cathéter central est inséré sur une veine périphérique du bras puis avancé jusqu’à ce que son extrémité arrive dans une grosse veine du thorax. Il permet également les injections intraveineuses directes, les perfusions continues et parfois les prélèvements sanguins. L’anesthésie générale n’est pas nécessaire pour sa pose qui est réalisée par un radiologue ou un anesthésiste expérimenté après une anesthésie de la peau. On le protège par un pansement adapté.
Click to access the login or register cheese