Rechercher sur le site

Table des matières

Préservation de la fertilité

Certaines chimiothérapies, la radiothérapie ou certaines interventions chirurgicales peuvent entraîner une diminution, voire un arrêt de la production des cellules reproductrices (spermatozoïdes et ovules). La conséquence est une diminution de la fertilité immédiate ou future. Cette altération peut être transitoire ou définitive. Une altération de la fertilité ne signifie absolument pas des troubles de la sexualité. 

Lorsqu’il existe avec les traitements un risque d’hypofertilité (difficulté pour avoir des enfants) ou un risque de stérilité (impossibilité à concevoir des enfants de façon naturelle) il existe différentes solutions de préservation de la fertilité pour les filles comme pour les garçons. Ces solutions sont adaptées à l’âge du patient (avant ou après sa puberté) mais aussi au type de traitement prévu et à l’urgence de la mise en route du traitement. La meilleure solution sera proposée par le pédiatre oncologue référent en concertation avec un médecin spécialiste de la reproduction. Elle sera expliquée lors d’une consultation au CECOS *(Centre d’Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme). 

N’hésitez pas à aborder le sujet de la fertilité avec le médecin référent de votre enfant si celui-ci ne l’évoque pas. Les membres de l’équipe comme les psy peuvent échanger avec vous sur la manière d’aborder le sujet avec votre enfant ou avec votre entourage. 

Lorsque le traitement sera terminé et que votre enfant devenu adulte souhaitera devenir parent, une nouvelle consultation au CECOS lui sera proposée. Elle lui permettra de poser toutes les questions relatives aux différentes modalités d’aide médicale à la procréation. 

Certains examens (prise de sang pour des dosages hormonaux, échographie, spermogramme) seront alors prescrits et pris en charge par l’assurance maladie. 

Vous trouverez plus d’informations sur les différentes techniques de préservation de la fertilité dans les documents suivants 

Cancer et fertilité, Quels problèmes ? Quelles solutions ? (ligue-cancer.net)

Click to access the login or register cheese